Yasuke : les premières images de l’anime

Média

UNE ADAPTATION DE LA VIE DU PREMIER SAMOURAÏ NOIR PAR NETFLIX

Depuis quelques mois maintenant,  le géant du Streaming souhaite concurrencer les plateformes spécialisées en proposant de gros titres. 

C’est ainsi que Netflix a annoncé sa nouvelle collaboration avec le studio MAPPA (jujustu kaisen, shingeki no kyojin) à travers un anime baptisé Yasuke.

Yasuke

Yasuke raconte l’histoire d’un samouraï d’origine africaine à l’époque féodale dans un Japon alternatif et fantastique dévasté par une guerre faite de robots et de magie. Ce plus grand rōnin que le monde ait connu essaie de mener une existence paisible jusqu’à ce qu’un village local devienne le théâtre d’un combat sanglant. Yasuke est obligé de reprendre du service pour sauver une enfant menacée par des forces maléfiques et va renouer avec sa légende qui en fait le premier samouraï africain.

Yasuke
un projet en de bonnes mains

Série d’animation en six épisodes créée par LeSean Thomas (The Boondocks, Cannon Busters) et chapeautée par le studio MAPPA (jujustu kaisen, shingeki no kyojin), le tout avec le soutien du célèbre directeur d’animation Takeshi Koike (Animatrix, Lupin III). La musique originale de Yasuke est signée Flying Lotus. Du côté du casting vocal (les seiyuu, pour les vrais), c’est l’acteur Lakeith Stanfield, star de la série Atlanta et des films Sorry To Bother You et Judas and the Black Messiah, qui prêtera sa voix au héros.

L’acteur afro-américain Chadwick Boseman était fortement pressenti pour lui donner vie dans les salles obscures.


HISTORIQUEMENT

Yasuke (彌介, Yasuke ?), aussi connu sous les noms de Kuro san (kuro signifiant noir) ou Kuro-suke, est le nom japonais d’un esclave africain ayant vécu au xvie siècle. On sait très peu de choses à propos de sa vie et la principale source le concernant est l’Histoire ecclésiastique du Japon écrite par François Solier. La légende veut qu’il soit devenu samouraï au Japon. Ces dernières années, Yasuke est devenu très populaire. Comme le souligne le journal Jeune Afrique, « à l’heure où les fictions, depuis Black Panther, s’évertuent de plus en plus à écrire des histoires autour de Noirs puissants… mais imaginaires. Yasuke est suffisamment réel pour donner de la véracité historique au propos, et sa biographie comporte assez de zones d’ombre pour y associer des épisodes romanesques.

A voir également

Le premier samurai étranger était donc noir (c’était pas Tom Cruise frère), Yasuke une omission historique (car écrite par les vainqueurs) qui inspire pourtant la pop culture depuis des décennies. Porte étendard du genre Afro-asiatique, ce personnage représente un pont culturel non négligeable. Il n’est pas déconnant de penser que le rayonnement de Yasuke a été inspirant dans le courant blaxploitation ou dans la conception de personnages iconiques tels que BLADE, AFROSAMURAI ou plus récemment Nagoriyuki (Guilty Gear -Strive-). En gros, sans ce mec, le black swordman qui transpire le badass par tous les pores n’existerait peut être pas. Ce qui aurait été fortement dommage car… *roulement de tambours*

Prévue pour le 29 avril sur Netflix, Chez the KYU on a hâte de voir cette nouvelle adaptation de la légende qui sera surement plus digeste que Blood of Zeus !

Si tu partages, on t'aime fort
junoh aka
Couteau suisse visuel spécialisé en illustration et animation. À la recherche de « la Bravura ». Bravura signifie virtuosité en italien. C’est souvent ce que les gens ressentent instantanément en regardant l’art.