THE BATMAN: L’ADAPTATION QUI VA TOUT CHANGER!

Média

The Batman

C’était certainement la bande-annonce à ne pas louper en cette fin d’été, mais vacances oblige je m’étais promis d’écrire dessus une fois de retour. Au sein de l’équipe, avec Jun et Jerem on se demandait qui en parlerait le mieux tant nous avons notre propre interprétation de notre héros d’enfance. Ayant vraiment une affection particulière pour ce dernier, je vous explique pourquoi selon moi, The Batman sera l’une des meilleures adaptations cinématographiques du chevalier noir.

The Batman

Sombre, noir et mélancolique, tant d’adjectifs que vous avez certainement déjà lu ou entendu chez d’autres médias pour décrire cette première ébauche visuelle de The Batman. Annoncé depuis un peu plus de deux ans avec une lenteur déconcertante, le réalisateur Matt Reeves tient finalement peut-être déjà ses promesses. Pour rappel, cette énième version de Batman est complètement déconnectée du DCUNIVERSE, une chance énorme pour pouvoir laisser libre court à son imagination et avoir sa propre interprétation de ce que pourrait être enfin un vrai film Batman, je m’explique. Burton, Schumacher, Nolan, Snyder, Reeves, tous nous ont fourni « LEUR » Batman, parfois pas forcément les plus réussis, il faut le reconnaître. Mais lequel de ces réalisateurs a su réaliser une version sombre et torturée, digne d’un vrai polar noir ? Car après tout il ne faut pas oublier qu’avant d’être un héros qui combat la criminalité, Batman est avant tout un détective… détective qu’on ne retrouve que dans les réalisations vidéoludiques Batman Teltale ou dans la trilogie Arkham. Rappelons que Matt Reeves dit au sujet du film que le chevalier noir “ [] est censé être le plus grand détective du monde, et cela n’a pas nécessairement fait partie de ce que les films ont été. J’aimerais beaucoup qu’il y ait une galerie de villains où l’on puisse retrouver les criminels et essayer de résoudre un crime, ce qui permettrait à son personnage d’avoir un arc de cercle pour qu’il puisse passer par une transformation… Il y aura une galerie de vilains“. Tout indique que le film sera basé sur Un Long Halloween. En ce sens, je pense que Matt Reeves était la personne toute désignée pour pouvoir adapter ce polar noir qui ne sera pas dénué de violence, pour accentuer le tout dans un Gotham plus corrompu que jamais.

The Batman
Une Batmobile assumée!

UN LONG HALLOWEEN POUR INSPIRATION

Avec une existence de quatre-vingts ans, il est parfois difficile pour un novice de vouloir se lancer dans la lecture des aventures du chevalier noir, tant de comics et d’écritures il y a eu autour du personnage. Néanmoins elles peuvent se commencer dans n’importe quel ordre, car les auteurs et dessinateurs ont su renouveler Batman à chaque générations de lecteurs. C’est dans l’une d’elles que Matt Reeves est allé s’inspirer. Un Long Halloween raconte l’histoire d’un tueur mystérieux nommé Holiday, qui assassine des gens en vacances, au rythme d’une victime par mois, dans les jeunes années de la carrière du Batman. Travaillant avec le procureur Harvey Dent et le capitaine James Gordon, Batman se bat « contre le calendrier » en essayant de découvrir l’identité du mystérieux Holiday, avant qu’il ne fasse une nouvelle victime, en tentant parallèlement de mettre fin à la guerre criminelle entre deux des familles les plus puissantes de Gotham City, les Maroni et Falcone. Un Long Halloween a été largement acclamé par la critique et est salué comme l’une des histoires les plus marquantes de Batman à ce jour. C’est aussi l’un des comics qui a influencé la trilogie Batman de Christopher Nolan, en particulier The Dark Knight (2008) qui présentait la transformation de Harvey Dent en Double-Face.

The Batman
Casting de rêves!

Même s’il est est encore trop tôt pour se prononcer sur deux minutes de vidéo (et 25 % de tournage…), tout porte à croire que The Batman sera un film plus que convaincant qui mettra l’accent sur un aspect peu exploité du chevalier noir. Le casting quant à lui est de ce que j’ai vu en adéquation avec la vision du réalisateur. Que l’on aime ou non Robert Pattinson peut importe… car s’il est la vengeance, alors il est tout légitimement pour moi, The Batman.

Si tu partages, on t'aime fort
Chris aka
Puit sans fond de la culture 90’s, les plus assoiffés viennent s’abreuver de mes connaissances que je distribue tels des tatsumakis. Non en vrai, je suis juste né à la bonne époque !