Deca-dence : Un autre « L’attaque des titans » ?!

Média

Deca-dence est la grosse surprise de cette période japanimation. Au point que je fasse la parallèle avec « L’attaque des titans ». Ne vous en faites pas, vous allez avoir votre explication.
Si vous avez suivi les épisodes jusqu’à présent, vous ne craignez rien. En revanche, si vous n’avez pas regardé, sachez que cet article sera bourré de spoilers. Mais si vous ne comptiez pas essayer, peut-être que cela vous donnera envie !

Qu’est-ce que Deca-dence ?

Deca-dence est un original animé écrit par Hiroshi Seko (oui, l’auteur de Shingeki no Kyojin : Lost girls), par le studio NUT (Yōjo senki —The saga of Tanya the evil, FLCL Alternative). Le premier épisode est sorti le 8 juillet 2020.

Deca-dence
Quand ta baraque peut envoyer des jabs

L’humanité a failli connaître son extinction à cause d’un niveau de pollution très élevé et suite à l’apparition d’une forme de vie inconnue, les Gadoll. 90 % de la population mondiale s’est éteinte. Le reste ne doit sa survie qu’à Deca-dence, la ville forteresse mobile devenue le dernier bastion humain (ça vous rappelle quelque chose ?). Ses habitants sont les Tankers. Les jeunes tankers arrivant à un certain âge sont orientés vers différents métiers utiles pour la communauté, au sein de la forteresse. Natsume, pour sa part ne rêve que d’intégrer le bataillon d’explora… la « Furie », une unité d’élite de tankers combattant les Gadoll aux côtés des guerriers Gears, l’autre catégorie d’habitants de Deca-dence. Son rêve lui vient du fait que son père lui ait été arraché par les Gadoll, tout comme son bras d’ailleurs. Malheureusement, elle se retrouve assignée aux tâches d’entretien.

Jusqu’ici tout va bien. Mais la comparaison de s’arrête pas là. Deca-dence, c’est une bonne dose de secrets et de mystère. Que sont les Gadoll et comment sont-ils arrivés ? Pourquoi les Gears sont-ils les seuls à pouvoir les combattre efficacement ? La série va de révélations déconcertantes en révélations déconcertantes. La différence entre le premier et le second épisode est tellement surprenante que l’on se demande si on n’en a pas sauté un entre-temps, ou même si on ne s’est pas trompé d’animé. Une fois la première vague d’explication, on comprend facilement que les humains ne sont que des pions que l’on peut sacrifier, comme… les habitants du wall Maria ! (Je plaisante, j’arrête).

Deca-dence
Kurenai, c’est Levi s’il savait sourire

De multiples inspirations

Outre la comparaison avec Shingeki, d’autres animés peuvent être cités. Sword Art Online : Alicization, Log Horizon ou Accel World par exemple. Le trait d’inspiration est évident.
Alicization car les tankers sont aux Gears ce que les PNJ sont aux Boukensha (« aventuriers ») dans LH ou les habitants de l’Underworld pour Kirito et sa bande.
Le rapport avec Accel World ? Les avatars des Gears, mais je ne vais pas tout vous dire non plus !

Alors là on va être sur du gros spoiler bien tiré par les cheveux ! Men in Black! Et toutes les fictions sur les races extraterrestres venues sur terre pour nous étudier. Decadence explore la piste de l’humain n’étant rien dans l’univers. La terre y est d’ailleurs achetée en solde !

Graphiquement, on n’est pas sur du SNK, c’est sûr. Mais on ne peut s’empêcher de saluer la performance des séquences de combat ! On a le droit à du vrai sakuga ! Le sakuga inattendu à la Scissor Seven ! La Furie et les Gears nous en envoient plein les mirettes dans leur équipement simili tridimensionnel ! Après, ce n’est pas réellement une surprise avec ce staff. L’animation de Tanya the Evil était léchée. On a pu constater les prouesses d’un Mob Psycho 100. L’équipe sait ce qu’elle fait !

Deca-dence
Natsume Jaeger – Shinzo wo sasageyo

Pour ceux qui avaient suivi, aviez-vous pensé à ces parallèles ? Et les autres, êtes-vous maintenant tentés (après ce fil d’informations décousues) ?

Deca-dence est disponible sur Wakanim pour la France !

Si tu partages, on t'aime fort
Jérémy aka
Le dernier WordBender, Father of Malkia et bien d'autres personnages. L'art est notre cadeau pour les générations futures.